Le carnet

Aujourd’hui, je vous parle de ce que tout le monde a ou devrait avoir chez soi et un peu partout dans sa vie (dans la table de chevet, dans le sac à main, dans la poche, dans le tiroir du bureau, sur le bureau, etc… : un carnet, un calepin, un bloc-note(s)… [oui avec la réforme de l’orthographe, ce S disparaît, mais comme je suis un peu rebelle sur les bords, je le laisse].

Pour commencer, vous êtes vous déjà demandé d’où vient le mot « CARNET » ? Non ? Et bien, il vient du Moyen-Âge où le mot « quernet » désignait un groupe de quatre feuilles… Voilà, voilà. Vous êtes maintenant un peu plus savant qu’il y a 10 secondes, et si vous n’avez pas oublié cette information dans la minute qui suit, vous pourrez toujours faire sensation lors de votre prochain dîner !

C’est bien connu : les artistes, créatifs, auteurs et autres farfelus ont toujours 20 000 idées à la seconde et si elles ne sont pas notées aussitôt, ces merveilles finissent dans les méandres de cerveaux survoltés, écrasées sous 20 000 autres pensées lumineuses et ne verront plus jamais la lumière du jour. Moi-même, j’utilise tickets de caisse, post-it, dos d’enveloppes, cartes de visite ou paume de ma main gauche comme pense-bête bloc-notes !

J’ai toujours beaucoup de choses à noter pour libérer mon cerveau : idées d’illustrations ou d’articles de blog, matériel à acheter, mais aussi listes de courses, choses à faire impérativement dans la semaine, idées de cadeaux pour les enfants, etc…

Bien évidemment, inscrites sur des feuilles volantes, mes listes disparaissent rapidement…

Aujourd’hui, j’utilise environ 5 carnets ou bloc-notes qui ont chacun une utilité bien définie. Et pour chaque nouveau besoin, un nouveau carnet est entamé !

Alors si comme moi, vous aimez collectionner les jolis petits carnets, mais que vous n’avez pas vraiment d’idées pour les remplir et ne pas les transformer en objets poussiéreux, voici plusieurs idées.

  • Faites-en l’allié indispensable de l’organisation d’un événement particulier : un mariage, un baptême ou les 100 ans de la Tante Reine ! (un exploit n’est-ce-pas ? Bon anniversaire Tante Reine !)
  • Notez-y tous vos préparatifs pour un projet spécial :

– un voyage à l’autre bout du monde (pour ma part, le voyage de mes rêves c’est le Pérou… ou la Mongolie… ou le grand nord, non pas que j’aime le grand froid, mais je rêve de voir des aurores boréales !)

– un déménagement (mon carnet, ou plutôt mon énorme chemise commencée il y a plus d’un an et demi s’est considérablement réduite mais il reste encore tant de choses à faire, alors que je suis installée depuis… 10 mois… ça ne finira donc jamais ???)

– des travaux dans la maison (ou comment pousser les murs pour avoir une pièce de plus !)

– un nouveau potager (LE projet du moment – printemps oblige – qui nécessite beaucoup de notes vu mon peu de connaissance en la matière…)

Capture d’écran 2016-04-25 à 19.58.36.png

  • Transformez-le en un condensé d’optimisme en y notant tous les jours des choses positives. Lorsqu’elle était plus jeune, ma fille avait tendance à ne retenir que les événements tristes dans chaque situation. Alors, afin de se concentrer sur le meilleur, je lui ai offert un carnet, avec pour consigne, d’y noter quotidiennement au moins 3 choses positives. Elle l’a vite nommé « Le carnet joyeux« . Et nous prenons plaisir aujourd’hui à y lire de jolies choses comme « j’ai aimé les silhouettes des oiseaux dans les arbres » ou « j’ai aimé jouer aux dames avec mon petit frère ». Un carnet de ce genre peut vous aider à surmonter les difficultés, en y consignant par exemple toutes vos réussites (« Oui ! J’ai enfin réussi à garder une plante en vie plus de trois semaines ! »).
  • Faites-en album souvenir, en y collant toutes sortes de choses ou en croquant des tranches de vie (ne me dites pas que vous ne savez pas dessiner… TOUT LE MONDE sait dessiner !)

Alors bien évidemment, il faut trouver LE carnet adapté à vos besoins. Allez-vous écrire, dessiner, coller ? Préférez-vous un papier ligné parce que vous ne savez pas écrire droit ou un beau papier coloré ? Vous trouverez bon nombre de magasins pour chercher votre bonheur.

Mais si vous cherchez un carnet unique, artisanal et écologique, alors je sais où le trouver : la boutique en ligne Grain de Vent est ouverte et il y a 4 modèles de petits carnets en papier artisanal qui n’attendent que vous : Zéphir, Sirocco, Ghibli et Boréas, chacun décliné en 5 teintes.

Carnets GraindeVent

Alors ? Qu’allez-vous gribouiller dans vos prochains carnets ? Dites-moi tout en commentaire !


Pour recevoir d’autres idées et secrets sur le papier, laissez-moi votre adresse mail dans le bandeau en haut à droite.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s